fbpx

Accueil » Conseils & Astuces » Assurances » Assurance habitation : assurer son bien et les personnes qui y vivent

Assurance habitation : assurer son bien et les personnes qui y vivent

Assurer son logement, c’est indispensable. Propriétaire ou locataire, retrouvez l’essentiel des informations relatives aux différents contrats d’assurance habitation.
Les grandes lignes

 

Assurer son habitation, c’est un sujet courant dans les démarches liées à l’achat ou à la location d’une maison ou d’un appartement. Courant, mais pas toujours bien maîtrisé. Qu’est-ce qu’une assurance habitation ? Y a-t-il une différence entre assurer une maison et assurer un appartement ? Que couvre l’assurance multirisques habitation ? Et l’assurance locative ? Quelle assurance choisir et à quel prix ?

Toutes ces questions sont légitimes au moment de louer votre appartement. Ou encore si vous êtes sur le point d’accéder à la propriété, en achetant votre premier chez vous. L’assurance habitation est une part importante du budget global d’un logement. Il ne s’agirait pas de se tromper au moment de souscrire son assurance. Il est essentiel d’être également bien couvert en cas de gros pépin. À la fois pour vos biens, mais également pour toutes les personnes qui vivent sous votre toit. Pour choisir le bon devis d’assurance habitation et obtenir les meilleures garanties, suivez le guide.

assurance habitation

 

Pourquoi une assurance habitation ?

Que vous soyez propriétaire, proriétaire non occupant ou locataire, il est indispensable de souscrire une assurance pour votre maison ou votre appartement. L’assurance habitation est une couverture qui permet la prise en charge des dommages causés à votre logement et à vos biens en cas de sinistre. Elle couvre également votre responsabilité civile, ainsi que celle de tous les occupants du domicile. Il existe plusieurs formes de contrats, adaptés à chaque situation.

Assurer une maison plutôt qu’un appartement n’a pas forcément de conséquence directe sur le prix. En effet, l’assurance d’une maison de 200 m2 en zone isolée peut coûter moins cher que l’assurance d’un appartement de 50 m2 dans le 20ème arrondissement de Paris.

Cependant, au-delà de la situation géographique du bien, certains éléments peuvent intervenir et faire augmenter le prix de l’assurance maison par rapport à celui d’un appartement.

  • Les dépendances : une maison a souvent une plus grande variété de pièces secondaires. Un abri de jardin pour l’outillage, un garage pour les vélos ou une cave pour le vin. Il est grandement conseillé d’intégrer ces pièces à l’assurance afin d’avoir une couverture complète.
  • Les extérieurs : un jardin aménagé avec du mobilier extérieur, une piscine ou des arbres de valeur doivent aussi être déclarés dans le contrat. Si vous souhaitez savoir si votre maison est située dans une zone à risques, reportez-vous au site Géorisques, proposé par le gouvernement.
  • Les zones de construction : c’est un point non négligeable relatif à l’assurance maison. La zone de construction va permettre de déterminer le niveau de risque lié aux événements naturels (crues, inondations et conditions).

 

Si vous vivez en appartement et qu’il fait partie d’une copropriété, des garanties spécifiques seront présentes au contrat d’assurance habitation.

  • Dommages communs : il s’agit des dommages causés aux parties communes de la copropriété revenant à tous les occupants.
  • Responsabilité civile : il en va de même pour les sinistres causés par des personnes impactant la copropriété ou un appartement en particulier.

Lorsque vous emménagez dans votre nouveau lieu de vie, vous devez passer par l’étape assurance logement. Aujourd’hui, de nombreuses banques et assurances proposent des contrats adaptés pour couvrir votre bien. Vous vous demandez souvent quelle assurance habitation choisir ? Pour des garanties optimales, l’assurance multirisques habitation (MRH) est la réponse qu’il vous faut.

Voici la liste principale des événements garantis par l’assurance multirisques habitation :

  • le vol (ou tentative de vol) ;
  • le vandalisme ;
  • l’incendie ;
  • les dégâts des eaux ;
  • le bris de glace ;
  • les catastrophes naturelles et technologiques ;
  • les tempêtes et événements climatiques ;
  • la responsabilité civile.
Assurer son bien immobilier - Banque Populaire du Nord

Afin de bien connaître le détail de ces garanties, ainsi que les montants de prises en charge, reportez-vous aux conditions générales du contrat d’assurance multirisque habitation. Ou encore, consultez votre conseiller bancassurance. Il saura répondre à toutes vos questions.

L’assurance multirisques habitation est l’assurance à souscrire lorsque vous êtes propriétaire d’un bien et que vous y vivez. Elle couvre l’ensemble des risques inhérents à l’occupation de votre logement. Qu’ils soient provoqués par des actes involontaires de votre part (oubli de fermeture d’un robinet qui cause un dégât des eaux, incendie provoqué par un de vos enfants qui manipule des allumettes…) ou par des causes extérieures (vols, intempéries…). Elle couvre également les dommages que vous et l’ensemble de votre famille pourriez causer à des tiers. C’est ce qu’on appelle la responsabilité civile.

Vivement conseillée pour garantir vos biens, l’assurance multirisques habitation n’est toutefois pas obligatoire. Vous pouvez en effet choisir de ne pas assurer votre logement en tant que propriétaire. C’est une décision qui vous incombe, car elle ne relève d’aucune législation officielle.

L’assurance locative, quant à elle, est obligatoire. C’est la première et principale différence avec l’assurance habitation d’un propriétaire.

L’assurance locative ou assurance du locataire, qu’est-ce que c’est ?

 

Elle intervient dans un logement dont vous êtes le locataire. Elle prend en charge toutes les réparations et rénovations consécutives à un événement garanti. Par ex :

  • incendie ;
  • vol avec effraction ;
  • dégâts des eaux ;

L’assurance habitation locative indemnise, à votre place, l’ensemble des dommages.

Depuis la loi du 6 juillet 1989 (Article 7 : « Les obligations du locataire »), tout locataire entrant dans un logement a l‘obligation de souscrire une assurance habitation garantissant les risques locatifs. Cette assurance locative peut être souscrite auprès de l’assureur de votre choix.

Avant même la remise des clés de votre appartement ou de votre maison en location, votre bailleur exigera donc une attestation d’assurance habitation. Elle sera à présenter chaque année à la date anniversaire de votre bail, si votre propriétaire vous la demande.

En l’absence de ce justificatif, votre propriétaire peut renoncer à vous louer le bien ou  résilier votre bail de plein droit.

Un autre type d’assurance logement : l’assurance propriétaire non-occupant

 

L’assurance propriétaire non-occupant se distingue de l’assurance multirisque habitation et de l’assurance locative. Elle permet de couvrir votre maison ou votre appartement même si vous n’y résidez pas.

En effet, lorsque vous louez votre bien à un tiers, vous lui demandez de vous fournir une attestation d’assurance, prouvant qu’il est bien assuré en tant que locataire. En cas de sinistre, ce sera à son assurance d’intervenir et d’indemniser les dégâts. Seulement, que se passe-t-il si, en cours de contrat, votre locataire arrête de payer son assurance ou bien se fait résilier ? En êtes-vous informé ? Pas toujours, et ce même si vous prenez soin de réclamer, chaque année, son attestation d’assurance.

L’assurance propriétaire non-occupant permet d’intervenir, en cas de défaut d’assurance du locataire. Elle propose également des garanties intéressantes de pertes de loyers et couvre bien entendu, votre responsabilité civile en tant que propriétaire du bien.

 

Vous avez conscience de l’importance de souscrire une assurance maison ou appartement. Et ce, que vous soyez locataire ou propriétaire. Il reste une question essentielle et qui impactera la gestion du budget de votre logement : quel est le prix d’une assurance habitation ?

 

Avant toute souscription, il est fortement conseillé de faire plusieurs simulations de devis auprès de votre conseiller. Afin d’établir votre devis d’assurance logement, votre conseiller vous posera plusieurs questions pour en savoir un peu plus sur le bien à assurer.

Voici les critères qui impactent les devis d’assurance habitation.

La localisation du bien

La zone dans laquelle vous habitez va déterminer la base du prix. Si vous habitez dans une ville tranquille et isolée, le prix sera bas. En revanche, si vous habitez une grande ville à forte densité, le prix aura tendance à augmenter.

 

L’usage du bien

De la même manière, le prix d’une assurance habitation variera en fonction de l’usage que vous en faites. Si vous utilisez votre logement comme lieu de travail (home office ou garde d’enfants), le prix peut être impacté.

 

La taille du bien

La taille de votre résidence principale impacte le tarif de l’assurance. Pour établir la taille de votre habitation, il vous sera demandé la superficie totale, mais également le nombre de pièces. On comptabilise dans le calcul du nombre de pièces principales, les pièces dont les surfaces sont supérieures à 9 m2 et inférieures à 30 m2, c’est-à-dire :

  • le nombre de chambres ;
  • la pièce de vie.

Sont exclus du calcul, la salle de bain, les toilettes et la cuisine. Ne vous inquiétez pas, ces pièces sont quand même assurées. Attention, une pièce dont la surface est supérieure à 30 m2 (un grand salon par exemple) comptera pour 2 pièces.

Le nombre de résidents dans le foyer

Le prix d’une assurance habitation varie en fonction du nombre de personnes qui vivent sous votre toit.

La valeur des objets et biens présents dans le logement

Lorsqu’un sinistre se produit, il est possible que certains de vos biens soient endommagés ou volés. La prise en charge se base alors sur la valeur déclarée lors de la souscription du contrat. Si vous déclarez une valeur de 20 000 euros, par exemple, alors vous serez pris en charge en conséquence. Bien souvent, les clients choisissent de minimiser cette partie, car elle détermine grandement le prix de l’assurance habitation. Parfois, ce n’est pas un choix. Il peut être, en effet, difficile d’évaluer correctement la valeur de ses biens. On peut en oublier ou en sous-estimer le prix. Réfléchissez bien avant de choisir votre plafond de prise en charge. C’est un élément clé dans l’indemnisation d’un éventuel sinistre.

Assurance habitation - Banque Populaire du Nord

Locataire ou propriétaire. En maison ou en appartement, vous devez vous assurer pour votre habitation. C’est essentiel pour couvrir votre logement, vos biens personnels et assurer les personnes qui vivent avec vous.

Une bonne assurance habitation n’est pas forcément la moins chère. C’est celle qui offre les meilleures garanties selon votre situation personnelle et familiale, votre patrimoine et votre style de vie. C’est aussi celle qui prendra le mieux en charge un éventuel sinistre et ses conséquences. Chaque assurance est unique, car elle correspond à vos besoins. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller. Il vous aidera à y voir plus clair et à faire les bons choix en matière d’assurance habitation.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Cette article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés
Voir tous les articles
Banque Populaire du Nord, société anonyme coopérative de Banque Populaire à capital variable, régie par les articles L512-2 et suivants du Code Monétaire et Financier et l'ensemble des textes relatifs aux Banques Populaires et aux établissements de crédit. En matière de produits d'assurance, la Banque Populaire du Nord agit en qualité de courtier, mandataire d'Intermédiaire et mandataire en assurance immatriculé à l'Orias sous le numéro 07 001 925. La Banque Populaire du Nord est titulaire de la carte d'agent immobilier CPI 5906 2018 000 029 362 délivrée par la CCI Grand Lille l'autorisant à effectuer des transactions sur immeubles et fonds de commerce sans manipulation de fonds.