Accueil » Logement » Comment faire des économies d’énergie dans la maison ?

Comment faire des économies d’énergie dans la maison ?

Réduire notre consommation d’énergie représente aujourd’hui un enjeu tant financier qu’environnemental. Voici nos astuces pour vous aider à faire des économies d’énergie dans votre maison.
Les grandes lignes

Économiser de l’énergie dans son habitat, c’est une préoccupation pour tous les Français. En plus de réduire ses factures, optimiser sa consommation énergétique permet aussi de minimiser son empreinte carbone. Une idée vertueuse à laquelle nous sommes tous sensibles à l’heure où la planète se réchauffe. Quelques gestes simples du quotidien permettent de réduire de manière significative nos besoins en électricité, eau, gaz ou chauffage. Voici, poste par poste, nos astuces pour vous aider à faire des économies d’énergie dans votre maison.

COMMENT FAIRE DES ÉCONOMIES D'ÉLECTRICITÉ ?

 

Faire des économies d'électricité

Un ménage consacre en moyenne un quart de son budget annuel total à se chauffer. Pour les foyers qui se chauffent à l’énergie électrique, la part du chauffage dans la consommation d’électricité est de 62 %. Le reste de la facture se partage entre les appareils électriques pour 20 %, le chauffage de l’eau chaude pour 11 % et la cuisson des aliments pour 7 %. (Source EDF)

Avant de rentrer plus en détail sur les économies de chauffage, voici comment réduire votre facture d’électricité grâce à des actions faciles à mettre en pratique.

COMPAREZ LES TARIFS DES FOURNISSEURS ELECTRICITÉ

Même si les Français sont encore sur la réserve à l’idée de quitter des marques historiques, de plus en plus de ménages se tournent vers les fournisseurs dits alternatifs. À la clé, la possibilité de réaliser des économies importantes et de choisir une énergie plus verte. Les concurrents de ces grandes marques ne sont quant à eux pas soumis aux tarifs réglementés imposés par l’état. Ils sont libres de proposer leurs propres tarifications. Réduction de prix sur le kWh ou sur l’abonnement, prix bloqués pendant plusieurs années ou encore tarifs préférentiels en choisissant l’offre couplée électricité + gaz, les fournisseurs alternatifs se montrent très compétitifs. Ils proposent gratuitement des simulations en ligne pour évaluer le coût des différents types de contrats en fonction de votre situation (m2 dans votre logement, nombre de personnes dans le foyer, habitudes de consommation…). Des sites de référence, comme le site Que Choisir, proposent également des comparateurs en ligne pour vous aider à y voir plus clair et à faire le bon choix.

💡 Le changement de fournisseur d’électricité est gratuit et ne nécessite pas de changement de compteur, et n’implique pas de coupure entre les deux contrats. L’électricité provient du même réseau et bénéficie de la même efficacité énergétique. Il n’est pas nécessaire d’attendre un éventuel déménagement. Vous pouvez changer de fournisseur d’énergie à tout moment et autant de fois que vous le souhaitez.

ÉTEIGNEZ OU DÉBRANCHEZ LES APPAREILS NON UTILISÉS

Saviez-vous que, même éteints, la plupart des appareils électroniques consomment de l’électricité ?

Près de 10 % de votre facture d’électricité annuelle correspond à la consommation d’appareils non utilisés. Ces derniers, qui ne sont éteints qu’en apparence, continuent d’alimenter diverses fonctions de veille : témoins lumineux, horloges, réceptions de signaux ou d’ondes… On appelle ça la consommation vampire ou fantôme. En plus d’être néfastes pour l’environnement, ces fuites d’électricité représentent un budget conséquent sur votre facture. Selon l’ADEME (l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), un foyer français laisse en moyenne une vingtaine d’appareils électriques branchés en permanence. Ce qui équivaut à la consommation de 7 à 8 ampoules nouvelle génération allumées 24 heures sur 24 pendant toute une année. Alors que l’on se sert de la plupart de nos appareils entre 3 et 30 minutes par jour, ils sont laissés branchés pour consommer de l’énergie fantôme 75 % de leur temps. C’est-à-dire pour rien ! On estime que certains d’entre eux, très peu utilisés, consomment même plus d’énergie lorsqu’ils sont éteints que lorsqu’ils sont en marche.

Pour faire des économies d’électricité, pensez à éteindre ou débrancher tous les appareils de votre maison lorsque vous ne les utilisez pas :

  • la télévision ;
  • le lecteur DVD et Blu-ray ;
  • la box Wi-Fi ;
  • le four, le four à micro-ondes, les petits appareils électriques de votre cuisine (robot, cafetière…) ;
  • la brosse à dent électrique, le rasoir dans la salle de bains ;
  • les ordinateurs ;
  • tous les appareils connectés de type enceintes, assistants vocaux, amplis home cinéma… ;
  • les smartphones ou les tablettes en charge ;
  • l’aspirateur.

Pour vous faciliter la vie, pensez aux multiprises. Vous pouvez facilement les mettre hors tension quand vous vous absentez. Certains appareils sont dotés de modes économies d’énergie qui désactivent les affichages inutiles. Pensez-y. De même, une fois vos appareils électroniques rechargés, débranchez les chargeurs.

NOS AUTRES ASTUCES POUR DES ÉCONOMIES D’ÉNERGIES EFFICACES

 

  • Les lave-linges et lave-vaisselles possèdent des programmes « éco » qui réduisent leur consommation. Relisez les notices de vos appareils pour en comprendre le fonctionnement et optimiser leur utilisation.
  • Inutile de laver tout votre linge à l’eau très chaude. Un cycle de lavage à 40°C au lieu de 60°C, c’est 25 % d’électricité économisée. Pensez également à lancer vos machines la nuit plutôt qu’en pleine journée pour bénéficier du tarif heures creuses de votre fournisseur d’énergie. Bien entendu, si le temps le permet, faites sécher votre linge au soleil.
  • Dégivrez et nettoyez votre réfrigérateur et votre congélateur régulièrement pour éviter une surconsommation d’énergie inutile.
  • Décongelez vos aliments en les plaçant dans le réfrigérateur plutôt qu’au micro-ondes. À l’inverse, ne mettez pas directement de plats chauds dans le réfrigérateur. Attendez qu’ils refroidissent. Couvrez vos casseroles et vos poêles pendant la cuisson.
  • Enfin, équipez vos installations avec des ampoules basse consommation (LED). Elles sont 90 % moins énergivores que les ampoules classiques et durent aussi plus longtemps.

COMMENT FAIRE DES ÉCONOMIES D'EAU ?

Un Français consomme en moyenne 148 litres d’eau par jour. Principalement pour :

  • > se laver (39 % de la facture d’eau) ;
  • > entretenir la maison (pour 32 %) ;
  • > l’alimentation (seulement 7 % des besoins en eau).

Sur le podium des gros consommateurs d’eau, on trouve :

  • > le bain (150 L environ) ;
  • > la douche (entre 60 et 80 L) ;
  • > la machine à laver (entre 40 et 70 L).

Attention aux fuites non réparées, qui peuvent représenter à elles seules, jusqu’à 6 % de la facture. (Source Cieau : Centre d’Information sur l’Eau)

Même si la tendance est à la baisse grâce au comportement de plus en plus éco-responsable des citoyens, la consommation d’eau en France reste élevée. Elle représente une dépense importante dans le budget annuel des ménages.

Voici quelques conseils simples, par usage, pour faire des économies sur votre facture d’eau tout en préservant l’environnement.

DES ÉCONOMIES D’EAU DANS VOTRE CUISINE

> Remplissez toujours votre lave-vaisselle au maximum. Choisissez le programme éco dans la mesure du possible.

> Pour une vaisselle à la main, remplissez un bac d’eau savonneuse et un bac d’eau claire pour le rinçage.

> Pour les fruits et légumes, privilégiez une petite bassine pour les nettoyer plutôt que de les passer sous un filet d’eau.

DES ÉCONOMIES D’EAU DANS VOTRE SALLE DE BAIN

  • Détectez et faites réparer les fuites éventuelles : robinetterie, toilettes… Les fuites peuvent représenter de 5 à 150 m3 d’eau gaspillée par an et autant d’argent jeté par les canalisations (Source ADEME).
  • Faites installer une chasse à double flux dans vos toilettes. Il est possible de réduire de plus de moitié votre consommation d’eau potable avec ce système de chasse d’eau.
  • Prenez une douche plutôt qu’un bain. Favorisez les douches de 5 minutes maximum. Il existe également des pommeaux de douche dits écologiques. Ils réduisent de moitié le débit de l’eau tout en conservant la pression.
  • Lorsque vous prenez une douche, coupez l’eau lorsque vous vous savonnez ou lavez les cheveux. Idem lorsque vous vous lavez les dents ou le visage au lavabo, coupez l’eau.

DES ÉCONOMIES D’EAU DANS VOTRE JARDIN

  • Ne surestimez pas le besoin en eau de vos végétaux. Arrosez à la base des massifs et des fleurs avec parcimonie. Préférez un arrosage, soit très tôt le matin, soit le soir pour éviter l’évaporation de l’eau.
  • Remplacez le tuyau d’arrosage très consommateur par un simple arrosoir ou un système d’arrosage enterré. Ce dernier permet un arrosage par jets alternatifs ciblé et plus efficace.
  • Recyclez l’eau de pluie à l’aide d’un système de récupération des eaux que vous trouverez dans le commerce. En plus de préserver l’environnement, vous utiliserez cette eau gratuite pour différentes utilisations : arrosage des plantes du jardin et des fruits et légumes du potager, nettoyage de vos éléments de jardin : mobilier, terrasses, outils de jardinage, lavage de votre voiture…

Bien entendu, l’eau de pluie peut également servir à des usages domestiques, mais attention jamais pour faire cuire des aliments ou pour boire. Elle n’est pas potable.

COMMENT FAIRE DES ÉCONOMIES DE GAZ ?

Afin de diminuer votre facture d’énergie, réduire votre consommation de gaz est essentiel. Avec la mise en place de nouvelles habitudes, vous constaterez vite de réelles économies.

economie d'energie

Le chauffage est le poste de dépense le plus coûteux au niveau du gaz dans la maison. Il représente à lui seul 50 % de la facture de gaz. Nous reviendrons en détail sur la façon de faire des économies de chauffage et donc de gaz si vous utilisez cette énergie pour vous chauffer. Pour le reste des économies réalisables au niveau du gaz, voici nos quelques conseils.

COMPAREZ LES TARIFS DES FOURNISSEURS DE GAZ

Comme pour l’électricité et puisque le marché est désormais ouvert à la concurrence, n’hésitez pas à chercher les tarifs les moins chers et à changer de fournisseur de gaz. Les tarifs couplés électricité/gaz, ainsi que les réductions proposées par les fournisseurs alternatifs sont une solution intéressante pour faire des économies sur vos factures.

CUISINEZ AU GAZ

La cuisson au gaz, en plus d’être appréciée par les connaisseurs pour sa rapidité et sa précision, a l’avantage d’être très économique. Si vous souhaitez voir vos factures diminuer encore plus, voici quelques astuces simples à mettre en pratique :

  • Entretenez votre gazinière régulièrement et nettoyez bien vos brûleurs. Des brûleurs encrassés peuvent altérer la qualité des flammes et créer une surconsommation inutile.
  • Couvrez vos casseroles lorsque vous faites bouillir de l’eau par exemple. Le temps de cuisson s’en trouvera réduit et la chaleur évitera de s’échapper.
  • Utilisez toujours des casseroles ou des poêles de la même taille ou plus grandes que vos plaques de cuisson pour optimiser la surface de contact et éviter la déperdition de chaleur.
  • Privilégiez la cuisson à l’autocuiseur ou cocotte-minute. Ce mode de cuisson est beaucoup plus rapide que la version sans couvercle. Vous utiliserez donc moins de gaz. En plus, c’est une cuisson saine et équilibrée.

DIMINUEZ VOTRE CONSOMMATION D’EAU CHAUDE

Avoir de l’eau chaude à tout moment, c’est vrai que c’est agréable, mais chauffer l’eau a un coût.

  • Privilégiez les douches au bain. Comme pour les économies d’eau, la logique est la même. Moins vous consommerez d’eau pour vous laver, moins il faudra la chauffer. 5 minutes maximum et toujours avec la même règle : on fait seulement couler l’eau dont on a besoin. Pour se mouiller et pour se rincer.
  • Surveillez la température de votre chaudière. L’eau chaude n’a pas besoin d’être réglée à plus de 60° C. C’est suffisant pour éviter la formation de tartre et prévenir le développement de bactéries. N’oubliez pas d’entretenir votre chaudière et de la faire contrôler par un professionnel une fois par an. Des installations bien entretenues conservent un rendement optimal.
  • Si votre appareil est trop vétuste, il peut être source d’une grande déperdition d’énergie. Le changer pour un modèle plus récent est parfois nécessaire pour faire baisser la facture d’énergie.
  • Vous pouvez également isoler les tuyaux et le ballon d’eau chaude. C’est une bonne astuce pour éviter la déperdition thermique et ainsi faire des économies.

COMMENT FAIRE DES ÉCONOMIES DE CHAUFFAGE ?

Le chauffage est le plus gros poste de consommation d’énergie dans une maison. Entre pièces surchauffées et infiltrations d’air froid pour cause de mauvaise isolation, les idées sont nombreuses pour faire baisser votre consommation et faire des économies sur votre budget chauffage.

economie de chauffage a la maison

MAÎTRISEZ VOTRE CONSOMMATION DE CHAUFFAGE

La première des choses à faire est de limiter votre consommation de chauffage et d’entretenir régulièrement vos appareils de chauffe.

  • Inutile de surchauffer votre habitation. La température idéale dans une maison est de 19°C, et même un peu moins dans les chambres. Selon l’ADEME, en abaissant la température d’un degré, vous réduisez de 7 % votre consommation de chauffage. Si vous êtes frileuse ou frileux, ajoutez donc plutôt une couche supplémentaire de vêtements ou de couvertures.
  • Faites installer des thermostats programmables. Cela permet de ne chauffer vos pièces que lorsque c’est nécessaire.
  • Abaissez la température à 15°C dans les pièces inoccupées et gardez les portes fermées. De même, si vous vous absentez longtemps, maintenez une température comprise entre 12 et 15°C.
  • Lorsque vous aérez les pièces, coupez le chauffage.
  • La journée quand vous partez travailler, laissez vos volets ou vos rideaux fermés pour conserver la chaleur.
  • Faites entretenir votre chaudière par un professionnel une fois par an. C’est important pour votre sécurité, mais également pour votre porte-monnaie. Toujours selon l’ADEME, une chaudière bien entretenue consomme 8 à 12 % d’énergie en moins.
  • Pensez également à purger et à dépoussiérer vos radiateurs régulièrement afin d’éviter toute déperdition de chaleur et surconsommation inutile.
  • Laissez l’espace devant vos radiateurs bien dégagé pour assurer une bonne répartition de la chaleur dans les pièces.

💡 A lire aussi : Objets connectés, gadgets ou réelle utilité ?

VÉRIFIEZ LA BONNE ISOLATION DE VOTRE LOGEMENT

Traquer les fuites d’air dans son habitation permet des économies rapides et importantes. Voici les endroits à vérifier en priorité :

  • la porte de garage ;
  • la trappe d’accès au grenier ;
  • les arêtes de murs et de planchers ;
  • le contour des portes et des fenêtres ;
  • les prises de courant ;
  • les ventilateurs d’extraction ;
  • le contour des conduits de ventilation ;
  • le registre de la cheminée ;
  • les éventuelles fissures dans les fondations de la maison.

Une fois ces fuites identifiées, dans la mesure du possible, calfeutrez-les ou isolez-les.

LES AUTRES ÉCONOMIE D'ÉNERGIE POSSIBLES

Vous constatez que les gestes du quotidien portent leurs fruits en matière d’économies d’énergie, mais vous souhaitez aller encore plus loin pour réduire votre facture énergétique. N’hésitez pas à vous lancer dans des travaux plus importants. Vos investissements seront rentables et votre consommation d’énergie largement optimisée.

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE VOTRE MAISON

Réaliser des travaux de rénovation énergétique vous permettra rapidement de faire baisser la note de vos dépenses annuelles. Plusieurs types de travaux sont envisageables.

► Les travaux d’isolation

Selon l’ADEME, des fenêtres mal isolées sont responsables de 10 à 15 % de perte de chaleur. Les murs laissent échapper 20 à 25 % de chaleur et le toit près de 30 %. Selon vos besoins et les problèmes d’isolation identifiés dans votre logement, il est temps de les résoudre.

Afin de financer ces travaux, renseignez-vous sur le prêt PREVAIR.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

► L’optimisation de votre système de chauffage

Une chaudière classique a une durée de vie entre 10 et 20 ans. Si votre installation est vétuste ou mal entretenue, les conséquences sur votre consommation d’énergie sont redoutables. N’hésitez pas à faire remplacer votre système de chauffage par un système plus récent. Pourquoi ne pas vous intéresser à des solutions plus écologiques de type pompes à chaleur, poêles à bois ou encore panneaux solaires ? En plus d’être performantes, ces solutions sont durables et préservent l’environnement.

► L’installation d’un système de ventilation de type VMC*

La VMC permet un air plus sain et une diminution des pertes de chaleur d’au moins 20 %.
Ces travaux rentrent dans le cadre des aides accordées par l’État pour inciter les particuliers à rénover leur habitat. N’hésitez pas à vous renseigner pour en savoir plus sur toutes les aides disponibles.

*VMC = Ventilation Mécanique Contrôlée

Nos modes de vie actuels font que nous consommons beaucoup d’énergie. Facilement accessible en allumant un interrupteur ou en ouvrant un robinet, nous utilisons tous les jours une quantité importante d’électricité, d’eau ou de gaz, sans vraiment y penser. Mises bout à bout, nos dépenses énergétiques représentent un sacré budget. Elles ont également une influence non négligeable sur les ressources naturelles de notre planète. Réduire notre consommation d’énergie représente donc aujourd’hui un enjeu tant financier qu’environnemental.

💡 Retrouvez également tous nos conseils pour un mode de vie plus éco-responsable 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Derniers articles publiés
Voir tous les articles
Banque Populaire du Nord, société anonyme coopérative de Banque Populaire à capital variable, régie par les articles L512-2 et suivants du Code Monétaire et Financier et l'ensemble des textes relatifs aux Banques Populaires et aux établissements de crédit. En matière de produits d'assurance, la Banque Populaire du Nord agit en qualité de courtier, mandataire d'Intermédiaire et mandataire en assurance immatriculé à l'Orias sous le numéro 07 001 925. La Banque Populaire du Nord est titulaire de la carte d'agent immobilier CPI 5906 2018 000 029 362 délivrée par la CCI Grand Lille l'autorisant à effectuer des transactions sur immeubles et fonds de commerce sans manipulation de fonds.
Vos préférences de navigation sur notre site https://popnews.nord-banquepopulaire.fr
Gestion des cookies ou autres traceurs (ci après « cookies ») :
Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues dans votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette, sous réserve de vos choix.
Ces cookies obligatoires sont nécessaires au fonctionnement du site. Ils fournissent une connexion sécurisée et vous ne pouvez pas naviguer sur le site si vous n'acceptez pas ces cookies.
Cookies obligatoires
Les cookies publicitaires sont utilisés pour présenter des offres adaptées à vos centres d’intérêts sur ou en dehors de notre site.
Cookies publicitaires
Les cookies statistiques nous permettent de connaître l'utilisation et les performances du site dans le but d'améliorer nos services et notre ergonomie.
Cookies statistiques
Retour
Enregistrer