Accueil » Loisirs » Quel(le) écoresponsable êtes-vous ?

Quel(le) écoresponsable êtes-vous ?

Magali, Vanessa et Laurie, nos collègues de la Banque Populaire du Nord, ont accepté de partager avec nous leurs pratiques écoresponsables. Peut-être vous reconnaitrez vous parmi l’une d’entre elles !
Les grandes lignes

La plus locale - Magali, responsable communication

« Je fais un maximum de courses en circuit-court et en respect de la saisonnalité des fruits et légumes. J’achète sur le marché, je commande dans les AMAP, et j’achète aussi chez les commerçants du quartier. Je suis heureuse de faire travailler mes voisins et nous mangeons beaucoup plus sainement car les aliments n’ont pas parcouru la moitié du monde pour parvenir jusqu’à nous. C’est moins cher aussi parfois quand on achète vraiment local et de saison.

Mais de toute façon pour moi c’est un choix de dépenser parfois un peu plus cher mais plus intelligemment pour faire travailler mes commerçants. L’arrivée de mon premier enfant m’a fait réellement prendre conscience de la qualité de ce que nous mangions et aujourd’hui c’est toute la famille qui a changé d’alimentation. J’aimerais aller plus loin mais je manque de temps alors j’essaie de changer des petites choses par-ci par-là. Je remplace par exemple de plus en plus le plastique par des tissus lavables et j’ai supprimé beaucoup de produits d’entretien au profit notamment du vinaigre blanc. »

 

La plus « recyclage » - Vanessa, conseillère de clientèle en agence

 » Je suis dans une démarche d’upcycling*, de baisse des déchets et du plastique depuis une dizaine d’années. Je fais du compost pour mon jardin ce qui me permet de faire baisser considérablement mes déchets. J’utilise également du charbon et des perles en céramique, des bouteilles en verre que je réutilise… Le charbon, je le garde ensuite pour fertiliser la terre. Je me suis lancée dans la couture pour recycler mes vieux vêtements et en faire autre chose notamment des lingettes réutilisables ou des totebags (sacs en tissu ndlr).

Je fais ce que je peux dans la limite du temps que me laisse ma vie de famille et mon travail. Enfin, j’essaie aussi de réduire ma consommation de viande par exemple ou d’utiliser plus mon vélo que ma voiture. Le déclic ? Je l’ai eu il y a une dizaine d’années quand j’ai pris connaissance du lien entre l’alimentation, le plastique, les perturbateurs endocriniens et des problèmes de santé apparus au sein de ma famille. Aujourd’hui tout le monde s’y est mis à la maison ! »

 

La plus complète - Laurie, chargée d’études marketing

J’ai pris très vite conscience – depuis l’adolescence je dirais – qu’il fallait que je prenne soin de moi et donc de ce que je mangeais pour être en bonne santé. Tout s’est fait ensuite très progressivement : manger bio, éliminer le plastique le plus possible dans mon quotidien et le remplacer par sa version durable. Je suis même allée jusqu’à créer mes propres cosmétiques et utiliser des couches lavables quand ma fille est née.

Au quotidien je me déplace en vélo, j’ai changé tous mes produits d’entretien pour du fait-maison à base de vinaigre blanc, savon noir et bicarbonate de soude. Je privilégie aussi la seconde-main pour les vêtements et l’électro-ménager (cf. notre article « Les acteurs de la mode écoresponsables dans la région »). Je vais dans les boutiques dédiées mais aussi sur les braderies ou dans les événements de particuliers qui se développent de plus en plus sur Facebook.

Côté nourriture, aujourd’hui je suis inscrite dans une AMAP qui me permet d’être livrée chaque semaine en fruits et légumes bios, locaux, de saison ou issus de l’agriculture raisonnée. C’est toujours une belle surprise pour moi de les découvrir et de voir ce que je peux faire comme recettes. J’essaie aussi de m’investir dans un potager dans ma petite cour. Je me suis abonnée à Box à planter qui me permet de recevoir des sachets de graines bio en fonction des saisons. Ils nous accompagnent de l’essaimage à la récolte !

Et vous quel est votre profil écoresponsable ?

Vous vous reconnaissez dans les profils de nos collègues ou peut-être avez-vous d’autres pratiques écoresponsables à partager avec nous ? Dites-le nous en commentaires.

Peut-être êtes-vous un écoresponsable qui s’ignore ? Pour aller plus loin et en savoir plus, Pop&news vous conseille les quiz de l’Info Durable en cliquant ici !

 

 

*L’upcycling signifie recyclage mais ce terme reprend aussi plus largement le concept de recycler certains éléments ou certaines matières pour les réutiliser telles quelles (par exemple des vêtements de seconde main) ou les transformer pour faire un produit neuf différent (transformer des bouteilles en plastique en fibre pour créer des vêtements). 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

2 commentaires

  • avatar Cordonnier 6 novembre 2021 à 22 h 38 min Répondre

    Très bonnes idées, mais le bio acheté en magasin coute cher.
    C’est quoi  » l’upcycling et le topbag  » ?
    Que veut dire je cheke?

    • avatar Pop&news 8 novembre 2021 à 11 h 26 min Répondre

      Bonjour monsieur et merci pour votre commentaire. Vous avez raison, je vais ajouter les définitions des termes que vous mettez en avant. Concrètement, l’upcycling veut dire simplement recyclage mais ce terme reprend aussi plus largement le concept de recycler certains éléments ou certaines matières pour les réutiliser telles quelles (par exemple des vêtements de seconde main) ou les transformer pour faire un produit neuf différent (transformer des bouteilles en plastique en fibre pour créer des vêtements). Le totebag est un sac en tissu et enfin checker signifie observer.

      Concernant les prix du bio, il est vrai qu’ils sont parfois plus élevés. Outre le bio, nous avons aussi mis en avant la possibilité de recourir aux circuits courts pour s’alimenter de façon plus écoresponsable à des prix assez compétitifs tout en permettant aux agriculteurs de se rémunérer correctement (via les AMAP par ex.).

      Si vous souhaitez aller plus loin sur le sujet, je vous propose de consulter notre article 10 CONSEILS CONCRETS POUR UN MODE DE VIE PLUS ÉCORESPONSABLE ! https://popnews.nord-banquepopulaire.fr/articles/mode-de-vie-eco-responsable ou notre portrait sur l’AMAP du Beau Pays https://popnews.nord-banquepopulaire.fr/articles/amap-beau-pays-borre/

      Je vous souhaite une belle journée et vous dis à bientôt pour de nouveaux échanges.

      Marie de l’équipe Pop&news

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Derniers articles publiés
Voir tous les articles
Banque Populaire du Nord, société anonyme coopérative de Banque Populaire à capital variable, régie par les articles L512-2 et suivants du Code Monétaire et Financier et l'ensemble des textes relatifs aux Banques Populaires et aux établissements de crédit. En matière de produits d'assurance, la Banque Populaire du Nord agit en qualité de courtier, mandataire d'Intermédiaire et mandataire en assurance immatriculé à l'Orias sous le numéro 07 001 925. La Banque Populaire du Nord est titulaire de la carte d'agent immobilier CPI 5906 2018 000 029 362 délivrée par la CCI Grand Lille l'autorisant à effectuer des transactions sur immeubles et fonds de commerce sans manipulation de fonds.
Vos préférences de navigation sur notre site https://popnews.nord-banquepopulaire.fr
Gestion des cookies ou autres traceurs (ci après « cookies ») :
Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues dans votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette, sous réserve de vos choix.
Ces cookies obligatoires sont nécessaires au fonctionnement du site. Ils fournissent une connexion sécurisée et vous ne pouvez pas naviguer sur le site si vous n'acceptez pas ces cookies.
Cookies obligatoires
Les cookies publicitaires sont utilisés pour présenter des offres adaptées à vos centres d’intérêts sur ou en dehors de notre site.
Cookies publicitaires
Les cookies statistiques nous permettent de connaître l'utilisation et les performances du site dans le but d'améliorer nos services et notre ergonomie.
Cookies statistiques
Retour
Enregistrer